Rencontres d'affaires b2b
Le concept
Rétrospective 2007
La foire internationale d'Hanovre 2008
Témoignages d'entreprises
Frequently Asked Questions
Galerie média
Stands collectifs
Salons de coopération
Visites accompagnées
Assistance et conseil
Missions économiques et Visites d'Etat
Journées d'Opportunités d'Affaires
Elargissement
Financements européens
HACCP / Hygiène alimentaire
Marché intérieur
Normalisation / Marquage CE
Propriété intellectuelle
Santé / Sécurité
Marchés publics
Bourse d'Opportunités d'Affaires
Veille juridique
News > La Commission européenne propose une interdiction totale du commerce des fourrures de chats et de chiens dans l'UE  
 

La Commission européenne a adopté aujourd'hui une proposition visant à interdire l'importation, l'exportation et la vente de fourrure de chat et chien dans l'Union européenne. Il a été démontré que des fourrures de chats et de chiens sont actuellement mises sur le marché de l'UE, sans être déclarées comme telles, ou présentées comme des fourrures synthétiques ou provenant d'autres animaux. Il semble que la grande majorité des fourrures de chats et de chiens sont importées de pays tiers, et en particulier de Chine, qui pratique l'élevage de ces animaux à cette fin. Bon nombre d'États membres ont adopté une législation spécifique pour interdire ces fourrures en réaction à la forte opposition des consommateurs européens face au commerce de fourrure de ces animaux. Ces interdictions décidées à l'échelon national n'étant pas uniformes, elles risquent d'entraîner une perturbation du marché intérieur. La proposition de règlement adoptée aujourd'hui répond aux préoccupations des citoyens de l'UE et met en place une stratégie harmonisée, interdisant toute forme de production, de commercialisation, d'importation et d'exportation de fourrures de chats et de chiens sur le territoire de l'UE. La proposition établit en outre un système d'échange d'informations sur les méthodes de détection des fourrures de chats et de chiens.

Markos Kyprianou, commissaire européen à la santé et à la protection des consommateurs, a déclaré: "Le message transmis par les consommateurs européens est on ne peut plus clair. Ils estiment qu'il est inacceptable d'élever des chats et des chiens pour leur fourrure et ils refusent que des produits contenant ces fourrures soient vendus sur le marché européen. L'interdiction à l'échelle communautaire que nous proposons aujourd'hui signifie que les consommateurs auront la certitude de ne pas acheter, par mégarde, des produits contenant de la fourrure de chat et de chien. Compte tenu du large soutien politique dont bénéficie cette mesure, je suis persuadé que le Parlement européen et le Conseil l'adopteront dans les meilleurs délais."

Préoccupations de l'opinion publique et des décideurs politiques

La découverte de fourrures de chats et de chiens sur le marché de l'UE a suscité de vives réactions de la part des consommateurs européens qui ont demandé, par des courriers envoyés à la Commission et à des députés européens et au moyen de pétitions, l'adoption de mesures pour empêcher la vente dans l'UE de ces fourrures et des produits en contenant. La Commission a été informée du fait que de telles fourrures n'ont pas été uniquement trouvées sur des vêtements, mais également sur toute une série d'accessoires personnels ainsi que sur des jouets souples pour enfants. L'instauration d'une interdiction de ces produits à l'échelle communautaire a également été souhaitée par de nombreuses instances politiques.

Le Parlement européen et le Conseil des ministres ont tous deux demandé officiellement à la Commission d'élaborer des propositions en vue d'interdire le commerce des fourrures de chats et de chiens sur le territoire de l'UE. Une réglementation en ce sens aurait une plus grande efficacité que les mesures d'interdiction prises au niveau national et contribuerait à restaurer la confiance des consommateurs et des détaillants. La production de fourrures de chats et de chiens n'étant pas une pratique établie dans l'UE, on peut considérer que ces fourrures sont importées de pays tiers, en particulier du continent asiatique. Par conséquent, l'interdiction totale des importations des fourrures de chats et de chiens, couplée à l'interdiction des échanges intracommunautaires de ces fourrures, garantira aux consommateurs que ces produits ne seront plus vendus nulle part dans l'UE.

 
Documents attachés
 2006_11_20: Interdiction commerce fourrure chats et chiens
 

Pour tout renseignement
Représentation au Luxembourg
Commission Européenne
Adresse 7, rue du Marché-aux-Herbes
Code Postal L-2920
Localité Luxembourg
Tél +352 / 43 01 - 32925
Fax +352 / 43 01 - 34433
E-Mail comm-rep-lux@ec.europa.eu
4ème édition de la Journée des Régions Russes
Bilan des Czech Open Days 2009
Lancement du réseau EEN-Luxembourg
Le Grand-Duché de Luxembourg se présente en Italie du Nord
Bilan du séminaire économique sur la Finlande
4. Deutsch-Luxemburgische Wirtschaftskonferenz Überblick
Anniversaire 20 ans EIC
Consultations publiques